J’écris mes pages matinales

Dans « Libérez votre créativité » (« The artist’s way »), Julia Cameron propose des outils pour débloquer sa créativité, sur le plan artistique, mais dans la vie tout simplement, pour être soi-même et libérer tout son potentiel…

Le tout premier outil qu’elle propose est le principe des pages matinales (the morning pages). Selon elle, écrire tous les matins, au saut du lit, 3 pages de tout ce qui nous passe par la tête nous donne accès à notre créativité.

Il s’agit de prendre un cahier, un carnet, des pages blanches, peu importe, et d’écrire (à la main – pas de pc ou d’écran ni clavier d’aucune sorte) TOUT ce qui nous passe par la tête : il n’est pas nécessaire d’avoir quelque chose à dire, ni d’avoir des pensées profondes et intelligentes. Tout ce qui vient est bon  à prendre, on déverse tout sur le papier. Si on ne sait pas quoi écrire , on écrit « je ne sais pas quoi écrire » jusqu’à ce qu’autre chose vienne, ou pas … au bout des 3 pages.

Par cette action, on se libère de toutes les choses tracassantes, moches, nulles, inintéressantes qui encombrent l’esprit. Et/ou on laisse s’exprimer la créativité, l’imagination, les idées, l’inspiration que l’on porte en soi, en fonction de ce qui vient … on ouvre la porte à son inconscient et on le laisse nous envoyer des messages. On enlève les barrières, les limites, l’auto-censure, les jugements qui empêchent d’être profondément soi. On s’affranchit de la raison et de la logique et on laisse s’exprimer l’artiste.

Il n’est pas nécessaire de bien écrire, de s’appliquer, d’avoir une bonne grammaire ou une orthographe irréprochable. Il suffit de tout écrire comme ça vient, de façon brute et non censurée.

On ne relit pas ce qu’on a écrit, pendant au moins plusieurs semaines. Si, au bout d’un moment, on relit c’est uniquement pour voir l’évolution de ses pensées. Aucun jugement n’est autorisé, car aucun résultat n’est attendu. D’ailleurs, personne d’autre que soi, n’a le droit de lire ces pages. Une fois écrites on peut les stocker ou les détruire, on en fait ce qu’on veut.

Ces 3 pages matinales sont un espace de liberté que l’on se crée dans lequel tout est permis, dans cet espace tous les  rêves sont autorisés, même les plus fous. On peut franchir les limites, accomplir des exploits, exprimer des choses que l’on considère honteuse et que l’on garde enfouies, juger les autres, les haïr, les insulter et se libérer de tout ce qui nous oppresse.

Petit à petit, on remarquera un changement dans les pages matinales, avec moins de plaintes et de négativité et plus d’inspiration, d’optimisme et de vie, d’idées et d’envies …

Voilà comment, en installant cette petite routine très simple, les pages matinales vont vous aider à devenir, chaque jour un peu plus, la meilleure version de vous-même, inspirée, vivante, vibrante et libre ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s