Je réduis l’inflammation chronique

Ceci est la traduction que j’ai faite d’un article traitant de l’inflammation chronique par Kris Carr, bonne lecture !

KRIS CARR – OCT 2013
5 TRUCS POUR REDUIRE L’INFLAMMATION CHRONIQUE

« Quand j’ai commencé à faire le lien entre mon alimentation et mon style de vie, l’inflammation chronique et la maladie, je me suis sentie responsable de ma santé. Pourquoi ? Parce que nos choix quotidiens sont à l’origine de l’inflammation chronique.
Durant la dernière décennie, j’ai tout transformé, de mon caddie à ma trousse de maquillage en passant par mon esprit pour améliorer mon système immunitaire. Et alors que j’abandonnai une vie stressante faite de fast food, toxines et mauvais petits amis pour une existence plus équilibrée, remplie de nourriture à base de plantes, croissance intérieure et de vie consciente, j’ai commencé à en expérimenter les petits bénéfices – la réduction de l’inflammation chronique et mon corps a commencé à m’aider à me guérir et me reconstruire.
Vous souhaitez faire ces liens dans votre propre vie ? Pour commencer, voyons ce que sont l’inflammation aigue et l’inflammation chronique car elles jouent des rôles très différents dans notre santé au quotidien. Ensuite, nous verrons quelles sont les causes de l’inflammation chronique et comment réduire son impact sur votre santé.

Qu’est-ce que l’inflammation ?
L’inflammation aigue est la réponse immunitaire naturelle et salutaire de votre corps aux dommages subis par vos tissus. Quand vous tombez de votre vélo, la plaie enfle, rougit et … s’enflamme. C’est le signe que votre système immunitaire est occupé à envoyer des globules blancs sur la zone de la blessure pour réparer les tissus. Dans ce cas, l’inflammation est notre amie, nous ne pourrions vivre sans.
L’inflammation chronique est la réponse immunitaire confuse et néfaste de votre corps pour faire barrage à des envahisseurs environnementaux, physiques et mentaux qui se présentent sous la forme de mauvaise alimentation, produits chimiques toxiques et stress. J’ai écrit à propos de l’inflammation chronique dans tous mes livres parce que c’est une composante énorme de nos défis en matière de santé de nos jours. C’est aussi sur ce type d’inflammation que nous nous concentrons dans l’article d’aujourd’hui. Voici ce que j’en dis, en quelques mots, dans mon dernier livre « Crazy Sexy Kitchen » :
« Il y a un genre d’inflammation silencieux (mais violent) qui peut s’installer sans même que vous ne vous en rendiez compte. Ce que vous mangez, buvez et pensez (le stress!), les toxines environnementales, le tabagisme, la consommation d’alcool, et même une vie devant la télé peuvent créer une cascade explosive d’inflammation dans votre corps. Quand votre corps subit un excès d’inflammation, vos défenses sont tellement débordées et perturbées qu’elles ne font littéralement plus la différence entre l’envahisseur et vous. En conséquence, votre système immunitaire, bien intentionné, se retourne contre lui-même et détruit des cellules et des tissus sains et tout ce qui se trouve sur son passage. C’est comme quand Al Pacino jouait Tony Montana dans Scarface. Il tirait sur tout ce qui bouge en criant : « dis bonjour à mon petit copain ! ». En un mot : c’est la merde.
Certaines causes de l’inflammation chronique.

L’inflammation chronique est causée par de nombreux facteurs, mais beaucoup d’entre eux sont sous notre contrôle, et peuvent être évités ou remplacés. Regardez cette liste. Rien de familier ?
– Mauvais choix alimentaires : nourriture transformée, trop de produits animaux (ceux issus de l’élevage industriel sont les plus dangereux), boissons sucrées, graisses trans et certaines graisses saturées et excès d’alcool.
Problèmes intestinaux,
Infections chroniques (bactéries, virus, champignons, parasites),
Stress et épuisement,
– Mode de vie sédentaire.
C’est sans compter les autres causes de l’inflammation chronique, mais celles-ci sont les plus importantes. Si vous n’êtes pas convaincu que ces choses soient une menace pour votre santé à long terme, repensez-y. Au prochain arrêt, les effets négatifs qu’elles ont sur votre bien-être.

Les conséquences de l’inflammation chronique.
Sur le long terme, l’inflammation chronique épuise votre système immunitaire, et mène à des maladies chroniques et autres problèmes de santé, incluant le cancer, l’asthme, les maladies auto-immunes, les allergies, le syndrome du côlon irritable, l’arthrite, l’ostéoporose, allant jusqu’à vous faire paraitre plus âgé(e) que votre âge (argh!) . Malheureusement, ces difficultés sont souvent traitées avec des médicaments et de la chirurgie, ce qui peut apporter un soulagement temporaire au niveau des symptômes mais ne traite pas la cause du problème. De plus, ces médicaments (et leurs effets secondaires) ne font parfois qu’ajouter à vos problèmes de santé.

Serait-il possible que beaucoup de ces pilules dans votre pharmacie ne soient que des pansements et que la clé de la santé réside dans vos choix en matière d’alimentation quotidienne et de mode de vie ? C’est ce qui m’est apparu.
Les médecins praticiens de médecine intégrative que je connais et en qui j’ai confiance aident leurs patients à identifier et à aborder leurs problèmes de santé en observant la façon dont ils conduisent leur vie et en écrasant dans l’œuf leurs habitudes favorisant l’inflammation. Si c’est possible, choisissez un médecin intégratif qui peut vous accompagner et identifier vos besoins particuliers. Ils peuvent aussi tester le niveau d’inflammation dans votre sang (assurez-vous que votre médecin demande un test réactif aux protéines).
Bien que cela puisse paraître insurmontable, en réalité c’est tout l’inverse. Les astuces qui vont suivre vont vous rendre autonomes et vous aider à réduire l’inflammation au fil du temps. Essayez quelques-unes (ou même juste une) de ces suggestions et voyez comment vous vous sentez. Comme toujours il vaut mieux tenir que courir pour gagner la course (ou dans ce cas pour éteindre l’incendie !).

Comment réduire l’inflammation chronique.
1- Consommer plus d’aliments végétaux, complets et à forte densité de nutriments
Eliminez les aliments inflammatoires dont nous avons parlé plus haut (sucre et farine raffinés, aliments transformés, produits animaux etc…) en ajoutant des aliments complets et végétaux à votre alimentation. Ces aliments vont inonder votre corps des vitamines, minéraux, d’éléments phytochimiques anti-cancer, antioxydants et de fibres dont il a besoin pour se remettre de l’inflammation chronique. Besoin de recettes ? Je vous couvre ! Allez sur KrisCarr.com recipe page, Crazy Sexy Kitchen et Crazy Sexy Juice and Smoothies. Regardez les vidéos si vous voulez savoir ce que je mange (matin, midi et soir) et ce que je cuisine – quelqu’un veut des Penne végétariennes la Vodka ? N’est-ce pas une façon délicieuse de combattre l’inflammation chronique ?
2- Se concentrer sur la santé intestinale
Vos intestins représentent environ 60 à 70% de votre système immunitaire, donc il parait logique qu’ils aient un grand rôle à jouer dans la réduction de l’inflammation chronique. Et si vos intestins sont en mauvais état, vous imaginez bien que votre système immunitaire est en sérieuse difficulté. Jetez un œil à mes astuces pour améliorer la santé des intestins ici . Prendre des probiotiques tous les jours est une bonne façon de commencer. (assurez-vous que c’est de la bonne qualité) — Dr. Ohirra’s, Primal Defense, Healthforce Nutritionals (Friendly Force) et MegaFood’s Megaflora sont de bonnes marques).
3- Identifiez et traitez vos allergies alimentaires et infections chroniques (ou cachées)
Il se pourrait que vous vous battiez dans le vide si vous ignorez d’éventuelles sensibilités alimentaires ou infections. Si votre corps est occupé à gérer et combattre ces défis quotidiennement, il est très probable que vous alimentiez le feu de l’inflammation régulièrement.
Le gluten, le soja, les œufs et la levure sont des allergènes alimentaires qui pourraient détourner votre système immunitaire à chaque fois que vous vous mettez à table. Ces allergies peuvent être identifiées par un examen sanguin. [ … ]
Partez à la chasse aux symptômes. Vous êtes le(la) seul(e) à pouvoir déterminer comment vous vous sentez quand vous mangez, ce qui est le moment le plus propice pour un régime d’exclusion. Pendant ce régime d’exclusion, vous éliminez tous les allergènes habituels de votre alimentation puis les réintroduisez doucement, un à la fois. Parlez de ces options à votre médecin et faites vos propres recherches sur google.
Une autre possibilité à explorer est l’infection chronique (bactérie, virus, levure/champignon/mycose, parasites). Ces éléments peuvent se cacher dans votre organisme et affaiblir votre système immunitaire. Vous avez plusieurs solutions pour tester : votre sang et/ou vos selles. Ce n’est pas très ragoutant mais l’information c’est le pouvoir alors soyez brave et faites tester vos selles. [ … ] Cette analyse permettra d’identifier les parasites, les bactéries anormales, les champignons et d’autres problèmes gastro-intestinaux et vous permettra de monter une stratégie pour cibler l’infection, de préférence avec l’aide d’un médecin intégratif ou d’un naturopathe.
Vous pourriez également chercher du côté du syndrome de l’intestin perméable. Un problème qui peut résulter de l’endommagement de votre paroi intestinale. Quand c’est le cas, les bactéries, la nourriture ingérée et autres toxines peuvent littéralement « fuir » dans votre flux sanguin, provoquant une réponse auto-immune et des symptômes inflammatoires douloureux. Un simple test urinaire, comme celui de Genova Diagnostics « Intestinal Permeability Test, vous dira s’il faut « combler les fuites ».
4- Relaxez-vous et reposez-vous davantage
C’est un gros travail pour votre corps de réparer et restaurer vos braves cellules pendant que vous dormez. La plupart des médecins recommandent de dormir 8 heures par nuit. Si vous ne faites pas de sieste, vous trompez votre système immunitaire, ce qui signifie qu’il a besoin de faire davantage d’effort pour vous garder en forme (bonjour, inflammation !)

Le stress marche main dans la main avec le manque de sommeil et les longues listes de sollicitations dans notre vie quotidienne. Malheureusement, quand vous êtes stressé en permanence, vous produisez aussi plus de l’hormone Cortisol, la meilleure amie du stress. Il va sans dire que vous pouvez facilement réduire l’inflammation chronique en vous concentrant sur la réduction du stress, soit en dormant plus, en faisant du yoga, de la méditation, de longues marches, en réduisant l’usage de la technologie ou en prenant suffisamment de vacances. Vous savez combien j’aime saisir toutes les occasions pour vous rappeler de vous relaxer !
5- Réduisez les toxines dans votre alimentation, maison et produits pour le corps
Le système d’alarme de votre corps se désactive quand vous absorbez des produits chimiques toxiques et des pesticides par votre tube digestif et votre peau. Réduisez votre consommation en mangeant de la nourriture bio autant que possible et en choisissant des produits pour le corps et pour l’entretien non toxiques. EWG’s Skin Deep database recommande les produits faits maison et Clean Fifteen/Dirty Dozen charts vous aidera à faire les bons choix santé pour votre famille et vous-même.

Il y a beaucoup d’autres façons de réduire l’inflammation chronique, mais ces 5-là représentent une bonne base de départ.
[ … ]
Kris Carr »

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s